BARNES PROVENCE LITTORAL
Créez un compte pour gérer vos alertes
Connectez-vous et gérez vos alertes
Mot de passe oublié

Quartier Le Roucas Blanc à Marseille

Découverte

29/11/2021

Aux origines du quartier Le Roucas Blanc à Marseille

Dans le 7e arrondissement de Marseille, le quartier escarpé du Roucas Blanc est emblématique avec ses innombrables escaliers. Littéralement « rocher blanc » en provençal, le Roucas Blanc est connu dès l’antiquité pour sa source d’eau chaude.

L’établissement balnéaire du château Talabot y est édifié en 1860. L’élégance de son architecture et de son parc paysagé rompent alors avec le cadre moins discipliné du quartier, composé au 19e siècle d’un dédale de traverses et d’impasses bordées de vergers, de potagers clos et de jardins. Le Roucas Blanc abrite à l’époque les maisons d’été des riches familles Marseillaises, attirées par le secteur pour sa proximité avec le vieux port de Marseille et pour son cadre enchanteur.

Désenclavé par la création du Prado et de la corniche, il devient un secteur résidentiel de plus en plus prisé. Après la construction de l’établissement thermal, des hôtels de luxe et restaurants avec terrasse panoramique se sont installés au milieu des anciennes maisons résidentielles bourgeoises du 19e siècle, des prestigieuses villas contemporaines et de résidences de standing.

Les incontournables du quartier Le Roucas Blanc à Marseille

Aux portes du quartier, entre le Roucas-Blanc et Vauban se dresse la basilique Notre-Dame-de-la- Garde, monument emblématique de Marseille et le plus visité de la ville. Plus récent, le centre Notre-Dame du Roucas édifié au 20e siècle arbore quant à lui des éléments dessinés par le Corbusier.

Paroisse du quartier, l’église Saint-Antoine-de- Padoue a également été bâtie au 20e siècle, lorsque la population du quartier tendit à devenir permanente et à s’accroître de manière notable après la Première Guerre mondiale.

Secteur rêvé pour des balades apaisantes avec la mer à perte de vue, le quartier du Roucas-Blanc abrite des petits ensembles résidentiels remarquables bâtis dans les années 70 et quelques exceptionnelles maisons d’architecte adossées à la roche. Dans les bas du quartier, la promenade de la corniche Kennedy ouverte au milieu du 19e siècle est considérée comme l’une de plus belles du monde, côté mer comme côté terre.

Elle abrite aussi le banc le long du monde avec ses 3 km d’assise face à la Méditerranée. Ouvert sur le littoral, le quartier s’étend de l’anse de l’Oriol jusqu’au parc balnéaire du Prado. Se promener sur la corniche fait passer tour à tour par la plage du Prophète, la pointe du Roucas Blanc, le Mémorial des rapatriés d’Algérie sculpté par César, et la base nautique du Roucas Blanc.

Vivre au quartier Le Roucas Blanc à Marseille

Aujourd’hui quartier le plus huppé de la ville, le Roucas-Blanc était autrefois la campagne de Marseille, où les habitats ruraux cohabitaient avec les maisons de week-end et d’été de familles plus aisées résidant en ville la semaine.

Écrin de tranquillité et de quiétude, véritable village dans la ville, ce quartier prisé du 7e arrondissement jouit d’une situation exceptionnelle entre le Prado et le parc Valmer. Son territoire escarpé descend de Notre-Dame de la Garde jusqu’à la Méditerranée, offrant à ses résidents des points de vue privilégiés sur la ville, sur la mer et sur les îles.

La présence de l’établissement thermal et du centre Notre-Dame-de-Roucas invite les visiteurs au calme et au respect. Les habitants du quartier profitent de cette atmosphère de sérénité à quelques minutes de l’effervescence du port et de la place Castellane. Habiter le quartier, c’est au quotidien se balader dans des ruelles escarpées à la découverte de trésors architecturaux ou floraux, passer au Culti déguster de bonnes grillades, se détendre sur la plage des Prophètes et profiter des activités du club nautique. Très verdoyant, le Roucas Blanc séduit aussi par la faible densité du bâti et la qualité de vie privilégié que cela implique.

Prix de l'immobilier du quartier Le Roucas Blanc à Marseille

Secteur le plus recherché de Marseille avec celui du Bompard et la partie littorale du quartier d’Endoume, Le Roucas-Blanc affiche une moyenne de prix de 5100 euros /m² pour un appartement et 6100 euros/m² pour une maison.

Le prestige de certains biens peut faire monter le prix au m² bien au-delà. Les biens les mieux situés, avec vue mer, terrasse ou terrain privatif affichent un prix haut à 7800 euros pour un appartement et 9500 euros/m² pour une villa.

Une demeure rare de 240m² avec piscine et vue sur mer, en position dominante au-dessus de la corniche Kennedy, se négocie ainsi à peine moins de 3 millions d’euros. Une maison de maître typique du Roucas-Blanc de près de 300m², dans une architecture néo-classique préservée avec terrasse et vue mer, peut être achetée dans le quartier autour de 2 800 000 euros. Comptez moins de 2 millions pour une villa contemporaine 5 pièces dans un domaine sécurisé, et autour de 800 000 euros la maison contemporaine de 95m² sans jardin mais avec patio et terrasse.

Vous songez à acheter un bien immobilier à Marseille dans le quartier du Roucas Blanc ou souhaitez obtenir un point de marché détaillé du secteur ? N'hésitez pas à contacter dès à présent les consultants de notre agence immobilière de prestige BARNES Marseille !

Découvrez nos biens à vendre et à louer au Roucas Blanc

Belle maison de 140m² à vendre quartier du Roucas Blanc

belle maison de 140m2 a vendre quartier du roucas blanc

Magnifique bastide de 314m2 à louer avec vue sur mer au Roucas Blanc

bastide a louer vue mer le roucas blanc marseille

* crédit photo : Ludovic Beyan

Plus d'actualités